<< Retour aux actualités

La RSE, un enjeu stratégique

L’analyse de la qualité de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) dans lesquelles nous investissons s’appuie sur des entretiens approfondis avec le management. Nous nous sommes fixé comme objectif de revoir les entreprises tous les deux ans pour évaluer les avancées qu’elles réalisent sur ces sujets.

Notre dernière rencontre chez SCOR, société de réassurance, avec des interlocuteurs très impliqués comme Julien Carmona, directeur opérationnel, et Gregory Soudan, en charge des questions environnementales, a montré combien le groupe intégrait de façon croissante ces enjeux RSE au cœur même de sa stratégie.

SCOR a notamment remis à plat sa politique de rémunération. Elle est bâtie de manière à limiter la prise de risque, sujet au cœur du métier de réassureur : la part variable du salaire n’est jamais calculée sur des objectifs de volume de primes, elle repose sur des objectifs groupe (rentabilité des fonds propres, qualité de la notation S&P…), et sur des objectifs individuels uniquement qualitatifs. SCOR a par ailleurs privilégié des salaires fixes plus élevés, une part variable plus faible que ce qui est usuellement proposé dans la profession et un actionnariat pour tous les salariés (les actions doivent être gardées au minimum 4 ans). Un système qui évite donc la course au volume qui pourrait conduire à des prises de risque trop fortes et qui fidélise les salariés par l’actionnariat.

Sur le plan environnemental, SCOR est volontaire pour limiter son empreinte directe : regroupement des sociétés acquises sur un seul site où les critères de qualité environnementale sont une priorité, remplacement de tout le parc informatique pour réduire la consommation énergétique, etc. Concernant l’impact indirect, SCOR participe à des groupes de réflexion mais n’a pas encore initié une politique pour réassurer ou non certaines activités qui auraient un impact négatif sur le plan environnemental ou social. Un vaste chantier encore peu avancé qui doit d’abord être mené par les assureurs eux-mêmes.