<< Retour aux actualités

Fiscalité de l'épargne en 2013 : la nouvelle donne !

La loi de finances 2013 modifie en profondeur la fiscalité de l’épargne. Désormais les revenus mobiliers (intérêts, coupons, dividendes) et les plus-values boursières sont soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu (IR). Pour commencer l’année, nous vous proposons une synthèse des principaux placements reprenant la nouvelle donne fiscale pour votre épargne.

– Fiscalité des livrets, des comptes titres et des PEA :

La fiscalité des plus-values réalisées au sein d’un compte titres peut être atténuée par la mise en place d’un abattement progressif pour durée de détention (les prélèvements sociaux de 15,5% restent dus sur l’ensemble de la plus-value réalisée).

– Fiscalité de l’assurance-vie :

Il n’y a pas de changement pour l’assurance-vie

– Fiscalité du patrimoine :

Nous avons sélectionné ici les principaux changements en 2013 sur la fiscalité de votre patrimoine.

L’alignement de la fiscalité du capital sur celle du travail nécessite de réaliser une analyse approfondie de son portefeuille et de sa situation fiscale. N’hésitez pas à interroger votre gérant privé pour vous apporter toutes les précisions nécessaires.