<< Retour aux actualités

Incredible India !

Jim Rogers(1) l’a écrit : il n’y a pas de meilleur moyen pour trouver les belles opportunités d’investissement que de découvrir le monde tel qu’il est, kilomètre par kilomètre !

Facile à dire mais pour un investisseur français, se retrouver déambulant dans les ruelles étroites du bidonville de Dharavi, à Mumbai, est une expérience particulièrement déroutante. Comment concilier la découverte du plus grand quartier défavorisé d’Inde avec nos repères quotidiens des marchés financiers ?

Dharavi, un million d’habitants, immortalisé par le film Slumdog Millionaire de Danny Boyle, est pourtant une excellente expression du monde d’aujourd’hui avec une population jeune et remplie de l’espoir de connaître une vie meilleure. Cet accomplissement passe par un appétit farouche de consommer « à l’occidentale ». A titre d’exemple, on ne peut être que frappé à Mumbai et dans toute l’Inde de l’essor et du succès de la chaîne américaine de livraison de pizzas à domicile DOMINO’S PIZZA. Déjà plus de cinq cent points de vente aujourd’hui, dans plus d’une centaine de villes, avec un objectif de plus de mille dans un horizon proche. L’Inde, connue pour son conservatisme et son sens aigu des traditions, notamment culinaires, s’est découvert une passion pour cette icône de la cuisine italienne : du naan(2) à la pizza, finalement, il n’y a qu’un pas !

Le monde rural est un autre vecteur essentiel du développement à venir de l’Inde. Longtemps laissées pour compte des grandes réformes d’ouverture économique, les campagnes indiennes ont connu jusqu’à une période récente un appauvrissement relatif par rapport aux grandes villes (le PIB des états ruraux est passé de 65% du PIB des Etats développés en 1991 à 54% en 2011(3)). Depuis 2008 et en réponse à la crise mondiale, le gouvernement indien a décidé, à grands coups de subventions de se préoccuper des deux tiers de la population indienne qui ne possèdent qu’un tiers des richesses. En 2012, et pour la première fois, l’Inde rurale a cru à un rythme supérieur aux villes. Parmi les grands bénéficiaires de cette évolution, citons HINDUSTAN UNILEVER, la filiale locale du géant hollandais de l’agro-alimentaire UNILEVER, qui a l’implantation locale la plus forte dans les campagnes. Même chose pour MARUTI-SUZUKI, la première marque automobile du pays, qui a 3 fois plus de concessionnaires que son premier rival (HYUNDAI) dans les provinces indiennes.

Aujourd’hui, malgré tout son potentiel, l’Inde connaît un ralentissement économique sans précédent, avec une croissance du PIB (4%) la plus faible depuis dix ans. L’inflation mal maîtrisée (11,2%), la forte hausse des déficits (5,2% du PIB), l’affaiblissement de la roupie (-32,5% en 5 ans), l’arrêt des projets d’infrastructures ou des scandales à répétition ont mis à mal la belle histoire indienne.

Cependant, en passant du temps sur place, en visitant le pays et en rencontrant des entreprises, nous sommes convaincus du potentiel de développement à long terme. Si l’Inde a presque dix ans de retard sur la Chine, elle a largement la possibilité de combler cet écart : en 2025, la population indienne sera supérieure à celle de la Chine et surtout, les Indiens sont 20 ans « plus jeunes » que les Chinois.

Comme l’écrit Jim Rogers, « L’Inde est une terre de contradiction. Le pays fournit certains des esprits les plus brillants au monde (…). Pourtant, près de 50% de sa population est illettrée ».

De cette irrationalité que nous avons rencontrée jaillissent de nombreuses opportunités d’investissement. Nous n’hésiterons pas à confier des capitaux à des entreprises comme JUBILANT FOODWORKS (le franchisé DOMINO’S PIZZA en Inde) ou HAVELL’S (le LEGRAND indien) qui surfent sur la vague du développement des classes moyennes émergentes, un des thèmes d’investissement favoris de notre nouveau fonds Echiquier Global Emergents(4) !

Didier Le Menestrel
avec la complicité d’Armand de COUSSERGUES

(1) Jim Rogers, L’investisseur aventurier – Edition Valor
(2) Pain plat traditionnel fait à partir de farine de blé
(3) Source CLSA
(4) Retrouvez toute l’actualité de votre fonds sur le blog dédié : www.echiquierglobal.com