<< Retour aux actualités

La retraite : ni trop tôt, ni trop tard pour bien faire !

Quel que soit l’âge de votre départ en retraite (entre 60 et 67 ans selon le cas), la pension que vous percevrez à la liquidation de vos droits (régimes obligatoires de base et complémentaire) sera d’évidence moins importante que votre dernier revenu d’activité (de 40 à 60%). Les enjeux démographiques (vieillissement de la population, allongement de la durée de la vie…), les enjeux financiers de nos systèmes de retraite ou encore l’augmentation des besoins (loisirs, dépendance…) mettent en avant la nécessité d’une préparation financière personnelle complémentaire en amont. Parmi les produits spécifiquement dédiés à la retraite, deux d’entre eux ont retenu notre attention.

Au sein de votre entreprise : le PERCO, Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif

Ce plan d’épargne vous permet, grâce à votre entreprise, de vous constituer un capital ou une rente au moment de votre départ en retraite, dans des conditions fiscales avantageuses. Il est destiné à l’ensemble des salariés, mis en place de façon facultative par la société et est complémentaire du Plan d’Epargne Entreprise (PEE).

Quelles sommes investir sur un PERCO ? Ce plan d’épargne peut être alimenté par les primes d’intéressement ou de participation versées par l’entreprise (ces sommes sont alors exonérées de l’impôt sur le revenu), par l’abondement facultatif de votre employeur, ou encore par des versements volontaires. Le montant annuel des versements (PEE + PERCO) est plafonné à 25% de votre rémunération annuelle brute.

Les choix d’investissement au sein du PERCO sont libres, sur la base des supports de placement proposés par votre entreprise. Vous pouvez donc gérer votre épargne entreprise comme une épargne classique.

Les capitaux sont bloqués jusqu’au départ en retraite mais certains cas de déblocages anticipés sont prévus : il s’agit généralement d’événements « malheureux » : invalidité, décès, expiration des droits à l’assurance chômage, situation de surendettement mais également pour l’acquisition de votre résidence principale.

Comment se dénoue le PERCO au jour de la retraite?Le PERCO est le seul produit dédié à la retraite qui offre une sortie en rente ou en capital à 100% à l’échéance. En cas de sortie en capital, les plus-values sont exonérées de l’impôt sur le revenu. Dans le cas d’une sortie en rente (à titre onéreux), celle-ci est soumise partiellement à l’impôt sur le revenu (imposition fonction de l’âge lors de la mise en place de la rente). Les prélèvements sociaux au taux de 15,5% restent dus dans les deux cas.

A titre privé : le PERP, Plan d’Epargne Retraite Populaire

Ce produit d’épargne individuel permet à chacun de se constituer librement une rente pour la  retraite. Le PERP ne peut être alimenté que par des versements volontaires personnels et, comme le PERCO, les cas de déblocages anticipés sont peu nombreux et exceptionnels (pas de déblocage anticipé pour l’acquisition de la résidence principale, sauf cas spécifique de la primo-accession à la propriété au moment de la retraite).

Un avantage fiscal à la souscription : chaque année, les sommes versées sur un PERP sont déductibles du revenu imposable dans la limite d’un plafond global égal à 10% du revenu net professionnel de l’année précédente (sauf exception), avec une déduction maximale de 30 038Ä (pour 2014). Le montant de votre plafond disponible est indiqué dans votre avis d’imposition (3 ans d’antériorité), et se reconstitue chaque année.

La gestion financière du PERP est libre et diffère selon l’offre (généralement assez large) de l’établissement auprès duquel vous l’avez souscrit. Un PERP peut se transférer d’un établissement à un autre.

Comment se dénoue le PERP ? Au moment de votre départ en retraite,  vous percevez une rente et pouvez également demander à percevoir jusqu’à 20% de l’épargne constituée en capital (si prévu au contrat). La rente (à titre gratuit) est imposable à l’impôt sur le revenu après un abattement de 10% et est soumise aux prélèvements sociaux au taux global de 7,4%.

En cas de décès, les bénéficiaires désignés perçoivent le capital constitué sous forme de rente.

La période de la retraite peut durer plus de 30 ans !

La constitution d’un revenu complémentaire régulier est essentielle dans la préparation de votre retraite, mais il est également impératif de réaliser les bons choix pour préserver votre épargne (inflation, fiscalité…). Les solutions complémentaires sont nombreuses comme par exemple le PEA et l’assurance-vie. Votre gérant privé peut vous aider à faire les choix adaptés à votre situation.