<< Retour aux actualités

FAURECIA innove pour réduire ses émissions

Nouveau tournant chez les équipementiers automobiles : les innovations pour répondre aux enjeux d’allègement et de réduction de l’empreinte environnementale des véhicules se multiplient. Ce virage pris par les fournisseurs de l’industrie automobile intervient dans un contexte réglementaire de plus en plus strict, en particulier en Europe où un objectif de 95g de CO2 par km a été fixé aux constructeurs d’ici 2020.

L’équipementier français FAURECIA a ainsi pris une nette avance sur ses concurrents en offrant à ses clients un gain de poids de l’ordre de 60kg sur une berline moyenne, pour un poids total de pièces fournit d’environ 200kg actuellement. Mieux, l’utilisation de matériaux composites en fibres de carbone devrait lui permettre d’aboutir à un allègement supplémentaire de 40kg. Etant donné qu’une berline moyenne pèse actuellement 1 350kg et qu’un gain de 10kg sur le poids du véhicule permet de réduire les émissions d’environ 1 g/km, les solutions innovantes de FAURECIA ont de quoi attirer l’attention des constructeurs.

Au-delà de la réduction de la masse, les leviers pour améliorer la performance environnementale des véhicules sont multiples. La récupération de l’énergie thermique émise par les systèmes d’échappement ou la diminution des émissions d’azote et de particules sont ainsi progressivement devenus des axes d’innovation majeurs chez FAURECIA qui dédie près de 80% de son budget de recherche et développement à ces applications environnementales. Si le groupe doit se montrer davantage transparent sur les performances environnementales au sein de ses sites de production, il mérite néanmoins d’être salué pour sa stratégie d’innovation en réponse aux lourds enjeux environnementaux de l’industrie automobile.