<< Retour aux actualités

Obligations réglementaires : De nouvelles étapes pour la protection de vos avoirs

Vous êtes nombreux à être surpris par la quantité de renseignements et de documents demandés pour l’ouverture de vos comptes, mais aussi lors de la mise à jour de votre dossier ou même lors d’une simple opération de virement. Depuis une dizaine d’années en effet, la réglementation européenne est  devenue de plus en plus exigeante pour tous les établissements financiers. Derrière ces démarches fastidieuses se cache une réglementation dont le souci permanent est la protection de votre épargne et l’adéquation des services proposés par rapport à vos objectifs. Deux domaines illustrent ces exigences accrues : la  connaissance du client et la lutte anti-blanchiment.

La connaissance du client

Afin de se conformer strictement aux dispositions réglementaires, La Financière de l’Echiquier doit tenir à jour un dossier comprenant des informations sur votre situation patrimoniale. Ainsi, dès l’entrée en relation et dans le cadre de son offre de service de gestion sous mandat,La Financière de l’Echiquier a pour obligation de se procurer auprès de vous les informations suivantes : connaissances et expériences financières et boursières, patrimoine financier et immobilier détaillé, et degré d’aversion au risque. Ceci afin de vous proposer un mandat de gestion adapté à votre situation. Ces informations sont obligatoires et strictement confidentielles. L’objectif est d’appréhender votre tempérament d’investisseur et de connaître votre degré de tolérance ou d’aversion au risque.

Ces obligations découlent essentiellement de la directive européenne « MIFID » (Market in Financial Instrument Directive) qui impose de recueillir auprès de vous ces éléments. Enfin, ces informations sont non seulement nécessaires au moment de l’entrée en relation mais aussi elles doivent être actualisées périodiquement afin de nous assurer que la gestion mise en œuvre pour vos capitaux est toujours bien adaptée à votre situation.

La lutte anti blanchiment

La directive européenne « Blanchiment » de lutte contre la fraude s’articule autour des mouvements de capitaux (flux entrants et sortants) sur  tous les comptes financiers. Il s’agit de vérifier que les opérations réalisées sont cohérentes avec votre situation connue et déclarée à
La Financière de l’Echiquier. Pour toute opération inhabituelle, nous devons nous assurer de la justification économique et du caractère « conforme » de cette opération.

Ainsi, pour tout virement au-delà d’un montant de 50 000 euros au débit du compte, un courrier signé de votre main précisant le motif de l’opération vous est demandé. Autre exemple, pour les versements au crédit de votre compte supérieurs à 50 000 euros, un justificatif de l’origine des fonds est nécessaire (relevé bancaire, attestation de vente immobilière…).

Enfin, notre teneur de compte (Procapital) se réserve à tout moment le droit de demander toute information ou document supplémentaire en cas de doute et quel que soit le montant.

Nous sommes conscients que cet environnement réglementaire est de plus en plus exigeant et contraignant.

Aussi l’objectif de La Financière de l’Echiquier est-il de vous faciliter ces démarches en anticipant les demandes de documents ou d’informations afin de rendre vos opérations plus fluides et de vous offrir une qualité de service optimale.