<< Retour aux actualités

Le point sur Echiquier Major

Echiquier Major est un fonds de grandes valeurs européennes qui investit sur des leaders en croissance. Né en 2005, le fonds a fêté en début d’année ses 10 ans, une période au cours de laquelle il a enregistré une performance de 136,1% contre un indice de référence à 57,5%. C’est aussi un fonds labellisé ISR pour la quatrième fois par Novethic, affirmant ainsi la part structurelle de l’analyse et de la notation extra-financière dans le processus de gestion du fonds.

Echiquier Major a profité en début d’année du contexte favorable aux valeurs mondiales marqué par l’appréciation des grandes monnaies face à l’euro et au relèvement des anticipations de croissance en Europe. Le fonds a ensuite souffert des craintes en Chine et du ralentissement des pays émergents, logiquement bien représentés chez nos leaders mondiaux avec une participation au ´ chiffre d’affaires pondéré du fonds ª de 7% et 27% respectivement.

En 2015, le fonds affiche une performance de 3,1% contre 2,7% pour son indice de référence.

Les opérations

Fondamentales

Nous continuons d’aborder l’univers des grandes capitalisations de croissance en investissant majoritairement sur des sociétés dominant leur marché. Nous privilégions donc les métiers où les sociétés leaders montrent des gains de parts de marché sur l’ensemble du cycle économique et s’illustrent particulièrement en période de crise pour résister mieux que leurs concurrentes et accélérer la consolidation de leur marché.

Les sociétés de qualité disposant de positions fortes, de métiers résilients et de bilans sains sont des valeurs sûres dans le contexte macroéconomique mondial actuel, dominé par la volatilité et l’incertitude. Nous continuons de les privilégier dans Echiquier Major, dans un contexte où leur valorisation reste conforme à leur qualité avec une prime en ligne avec l’historique (pour illustration, les valeurs de l’indice MSCI Europe « Growth » ont une prime de valorisation de 16% sur le MSCI Europe, exactement en ligne avec la moyenne 10 ans).

Ainsi, nous avons bénéficié de la volatilité actuelle pour entrer une nouvelle société dans le fonds : ASSA ABLOY. Cette société suédoise a construit en vingt ans un leadership mondial sur le marché des serrures avec une part de marché mondiale de 13%, soit plus de trois fois la taille de son dauphin. Si le cycle de construction a été difficile en Europe et aux Etats-Unis au cours des dix dernières années, cela n’a pas empêché ASSA ABLOY de réaliser une croissance organique de plus de 3%. Mais le groupe s’illustre surtout par un flux constant de petites acquisitions qui consolident un marché fragmenté et ajoutent 5% de croissance externe par an. Nous pensons que ce modèle bien rodé va continuer de s’illustrer dans les années à venir tout en profitant du passage des serrures à l’électronique.

Conjoncturelles

Votre fonds a bénéficié durant le mois écoulé de la confirmation de discussions entre AB INBEV et SAB MILLER en vue du rachat du second par le premier. Nous accompagnons SAB MILLER depuis plusieurs années dans Echiquier Major en raison de son profil de croissance supérieur aux autres brasseurs avec une présence importante dans les géographies les plus prometteuses d’Afrique et d’Amérique Latine. En cas de confirmation, le nouveau groupe serait un excellent candidat au fonds  compte tenu de sa domination mondiale (50% des profits du secteur) et du potentiel important de synergies.

Nous avons par ailleurs concentré nos positions sur le secteur automobile. Nous n’avons plus de constructeur automobile en portefeuille depuis le printemps dernier mais nous maintenons des positions sur les équipementiers bénéficiant de facteurs de croissance spécifiques puissants comme les gains de part de marché chez AUTOLIV ou la thématique très à la mode de dépollution des véhicules pour JOHNSON MATTHEY.

Stratégie d’investissement

Echiquier Major offre une sélection de 35 à 40 titres dans l’univers des grandes capitalisations de croissance. Nous sélectionnons majoritairement des leaders capables de gagner des parts de marché à travers les cycles économiques. Notre attention portée à la capacité des dirigeants à sublimer ces affaires exceptionnelles reste toujours aussi forte, logiquement complétée par notre travail sur la gouvernance.