<< Retour aux actualités

Le point sur les fonds convertibles

La gamme obligations convertibles de La Financière de L’Echiquier est composée de deux fonds : Echiquier Global Convertibles et Echiquier Convertibles Europe. Au sein des stratégies taux et diversifiés (2,6 milliards d’euros d’actifs sous gestion), ils sont gérés par une équipe de trois personnes et ont pour objectif de vous proposer une gestion d’obligations convertibles de conviction cherchant à capturer une bonne partie de la hausse des marchés actions tout en amortissant les baisses.

L’univers d’investissement, qui représente plus de 400 milliards de dollars, est mondial et permet de profiter des opportunités complémentaires qui sont offertes par les différentes zones géographiques. Parmi les caractéristiques les plus importantes des fonds, nous avons la possibilité de substituer une stratégie optionnelle aux obligations convertibles, un biais prudent (duration courte, sensibilité action contenue, exposition limitée au risque de crédit) et la couverture du risque de change (exposition maximum de 10%).

La stratégie de gestion repose sur la recherche de décote sur l’ensemble des paramètres de valorisation. Ainsi, chaque obligation convertible fait l’objet d’une étude approfondie du risque crédit de son émetteur, de la valorisation de son action sous-jacente, de ses caractéristiques techniques ainsi que de sa liquidité.

Les opérations

Conjoncturelles

Depuis notre dernier « Point sur », en septembre 2014, la valorisation de notre gisement est devenue plus attractive. Nous avons donc renforcé le poids des obligations convertibles dans nos fonds. A l’époque, près de la moitié du risque action venait d’options sur le fonds Europe, un tiers sur le fonds global. Aujourd’hui, nous sommes respectivement à 25% et 22%. Ce mouvement s’est accéléré dans des phases de correction de la valorisation des obligations convertibles ou de hausse spectaculaire de celle des options, en octobre 2014 et août 2015 notamment. Le fonds global a profité de la vague de fusions/acquisitions dans le secteur des semi-conducteurs, très représenté dans le gisement américain. Face à des clients de plus en plus importants, ces sociétés doivent se rapprocher pour ne pas subir une trop forte concurrence. L’offre de WESTERN DIGITAL sur SANDISK nous a par exemple été bénéfique. Autre secteur sujet aux rapprochements ces derniers mois, en Europe cette fois, celui de l’immobilier allemand. DEUTSCHE WOHNEN a soumis une offre sur LEG IMMOBILIEN, annulée par une contre-offre de VONOVIA sur ce même DEUTSCHE WOHNEN : des clauses spécifiques aux obligations convertibles rendent ces opérations très favorables à nos investissements.

Fondamentales

Cette année a vu le retour d’émissions significatives (supérieures à 1 milliard d’euros) sur le marché primaire européen : TELECOM ITALIA et AABAR, à travers une échangeable sur UNICREDIT, ont chacun émis 2 milliards d’euros au mois de mars. AMERICA MOVIL a ensuite émis 3 milliards d’euros (un record depuis mai 2008) via une échangeable sur la société télécom KPN. Nous avons accueilli avec beaucoup d’intérêt la première citée, étant déjà exposés via des options à cette société présente dans Echiquier Agressor et Echiquier Value. Nous avons ainsi bénéficié des prises de participation de deux investisseurs français dans la société de télécom italienne : Vincent Bolloré (VIVENDI) pour 20% du capital et Xavier Niel pour 11%, sa participation pouvant monter à 15% via des instruments dérivés. En début d’année, notre exposition au secteur automobile nous avait été très favorable (PEUGEOT, MICHELIN, DAIMLER, FIAT, FAURECIA). Nous avions progressivement allégé le poids de ce secteur qui réalisait une performance exceptionnelle jusqu’à l’été dans nos portefeuilles.

Stratégie d’investissement

Le positionnement de nos fonds s’adapte à l’évolution du gisement des obligations convertibles. Les opportunités qui se matérialisent lors de creux de marché sont autant d’occasions d’ajuster nos expositions. Nous avons aussi pour objectif la diversification de nos portefeuilles en nous exposant à des sociétés et secteurs absents de notre gisement (DIAGEO, SOCIETE GENERALE, STARBUCKS) qui font l’objet de convictions fortes de l’équipe de gérants/analystes de La Financière de l’Echiquier. Echiquier Global Convertibles est en hausse de 5% depuis le début de l’année et de 15% depuis son lancement en avril 2013.