<< Retour aux actualités

Christiane Dorlac a choisi d’être zen

Ancien directeur des affaires sociales des Hôtels Concorde, Christiane Dorlac cherchait quelqu’un pour gérer son épargne. Un cadre du Groupe lui a conseillé de prendre rendez-vous avec La Financière de l’Echiquier. Après un examen approfondi, elle y a ouvert un compte en septembre 2005. Avy Amiel est alors devenu son gérant privé : plus de 10 ans se sont écoulés et c’est toujours Avy qui s’occupe de gérer son argent.

Un besoin de conseils
Le mari de Christiane est décédé en novembre 2005. A cette époque, elle n’avait ni l’envie ni le goût et encore moins les compétences de gérer son argent. La Financière de l’Echiquier l’a accompagnée à chaque étape de la succession, ce qui lui a permis de s’intéresser à son épargne et de découvrir, par exemple, que celle-ci n’avait jusqu’alors bénéficié d’aucune optimisation fiscale.

Une allocation sur mesure

Son capital a d’abord été réparti sur deux comptes – un compte titres et un PEA – avec une approche dynamique privilégiant les actions européennes, notamment dans les fonds Echiquier Agressor et Echiquier Major, pour deux tiers et, pour un tiers, en fonds prudents et diversifiés, notamment les fonds Echiquier ARTY et Echiquier Patrimoine. Elle dispose de son épargne comme elle l’entend : elle puise parfois dans ces réserves pour réaliser des travaux chez elle, partir en voyage ou payer ses impôts.
Christiane a dès le départ accepté une règle d’or : « ne pas avoir un besoin immédiat des fonds gérés » pour bénéficier de tous les avantages d’une gestion dans la durée. Elle admet avoir eu très peur en 2008, mais ses pertes ont été effacées dès l’année suivante.
Au final, ses investissements font des petits, ce qui lui permet de ne quasiment pas toucher au capital. En juillet 2013, Christiane a également souscrit un contrat d’assurance vie, toujours géré par Avy Amiel. Souscrit au bénéfice de sa fille et de ses deux petites-filles, ce contrat lui permet de protéger sa famille en préparant sa succession et la transmission de son épargne.
Une vraie satisfaction
Christiane pratique le Qi-Gong, gymnastique chinoise de santé qui régénère le fonctionnement du corps et équilibre le mental et les émotions, avec une initiation à la méditation. Etre zen, c’est aussi savoir bien s’entourer. Plus de dix ans après avoir choisi La Financière de l’Echiquier, elle se félicite de son choix : les interlocuteurs de sa banque traditionnelle changent tous les deux ans. Elle déplore que les établissements financiers se dispersent entre le crédit, l’épargne, les assurances de toutes sortes… et même les téléphones !
A contrario, elle a toujours l’impression qu’Avy travaille pour elle, et comme elle considère – chiffres à l’appui – que ses choix de gestion ont été judicieux, elle est toujours encline à lui accorder plus de confiance.
Pour se tenir informée, Christiane se rend aux Mardis de la Gestion Privée et lit attentivement la lettre mensuelle. Elle conserve tous les relevés dans un classeur. Elle n’a pas hésité à le montrer à ses amis, afin de leur recommander La Financière de l’Echiquier. Au total, 3, peut-être 4 de ses relations ont suivi son conseil… et sont aujourd’hui gérés par Avy Amiel !