Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /var/www/html/www/wp-content/plugins/sitepress-multilingual-cms/inc/language-switcher.php:1049) in /var/www/html/www/wp-content/themes/twentyfourteen/class/LFDE/GlobalVar.php on line 20
<< Retour aux actualités

Les fonds convertibles

Ce premier trimestre 2017 s’achève sur une inflexion spectaculaire du mouvement des baisses de valorisation initié l’an dernier. Après une année 2016 en demi-teinte où volatilité atone, émissions massives de convertibles non dilutives et rachats sur de nombreux fonds ont impacté négativement notre classe d’actifs, les perspectives s’éclaircissent grâce à une récente embellie.

L’environnement semble désormais optimal pour les obligations convertibles. Un contexte économique en constante amélioration, la dissipation des risques politiques en Europe et la confirmation du mouvement de hausse des taux : tout concourt à un regain d’intérêt pour les convertibles – un regain qui engendre un rebond des valorisations sur un point bas rarement observé.

Les opérations

conjoncturelles

Profitant de la hausse des marchés actions des quatre derniers mois, le marché primaire retrouve des couleurs. Au total, plus de 24 milliards de dollars ont alimenté l’univers des convertibles depuis le début de l’année, signal d’un réveil du marché après trois années de contraction. Ce dynamisme est principalement tiré en Europe par des émetteurs large cap tels que MICHELIN, DEUTSCHE WOHNEN ou BASF. On le trouve également aux Etats-Unis avec MICROCHIP, DISH NETWORK et TESLA, ainsi qu’au Japon avec KYUSHU ELECTRIC POWER et MITSUBISHI CHEMICAL. Notons enfin la forte proportion d’émissions européennes en dollars, phénomène qui ne nous affecte pas compte-tenu de notre capacité à couvrir le risque de change.

Toutes ces émissions ont considérablement renouvelé le gisement. Elles permettent d’en améliorer le crédit moyen et d’en diversifier les secteurs représentés. Ce mouvement n’a cependant altéré ni la faible duration ni la forte convexité de la classe d’actifs qui garde sa vertu fondamentale : la capacité à capturer les hausses et à amortir les baisses tout en profitant des mouvements de hausse des taux.

Fondamentales

Malgré des valorisations très attractives sur les convertibles, vos fonds ont continué à saisir toutes les opportunités à leur disposition, les stratégies optionnelles notamment. Des achats d’options sont mis en place lorsque nous nous forgeons des convictions sur des sociétés qui ne sont pas représentées dans la classe d’actifs, ou lorsque des écarts de valorisation sont avérés entre les convertibles et les options. Nos stratégies optionnelles sur PEUGEOT (+22%) et SANOFI (+10%) font ainsi partie des principaux contributeurs à la performance de ce premier trimestre.

Par ailleurs, nous avons maintenu un biais petites et moyennes valeurs, bénéficiant de l’expertise de nos gérants et analystes sur ce segment et tirant ainsi profit d’un choix de valeurs éclairé. En outre, les sous-jacents small et mid cap convertibles affichent une surperformance de plus de 6% sur un an par rapport à l’Eurostoxx 50 dividendes réinvestis. Un choix aux effets visibles dans vos fonds, portés par l’excellente performance de PIERRE ET VACANCES (+14%), REMY COINTREAU (+13%) ou encore GREENYARD (+21%) sur le premier trimestre.

Stratégie d’investissement

Dans un contexte d’incertitude, vos fonds s’attachent plus que jamais à sélectionner les convertibles à profil mixte, profitant au maximum de la convexité de la classe d’actifs, et ce, dans tous les environnements de marché. Nous portons une attention particulière à la gestion du risque en surveillant notamment la distance de nos convertibles au plancher obligataire – l’actualisation des flux futurs de l’obligation – qui reste inférieur à 10%. Nous nous attachons également à couvrir le risque de change afin de nous prémunir des brusques variations des devises – d’actualité depuis l’annonce du Brexit. L’accent est également mis sur les entreprises affichant des perspectives de croissance importantes et des profils de valorisations attractifs. Ainsi, nous avons tendance à privilégier l’univers européen (jusqu’à 50% du fonds Echiquier Global Convertibles) qui propose des valorisations plus intéressantes avec des décotes supérieures à celles des convertibles américaines. Vos fonds convertibles sont donc armés pour vous offrir de la performance tout en maîtrisant la volatilité des marchés actions et la hausse des taux d’intérêt.