<<

Obtention de l'agrément AIFM

Financière de l’Echiquier compte parmi les premières sociétés de gestion indépendantes françaises à se placer sous le régime de la Directive européenne AIFM.

Cet agrément permet de répondre aux exigences croissantes des investisseurs européens en matière de sécurité, de transparence et de maîtrise des risques.

Paris, le 30 janvier 2014 – Financière de l’Echiquier a obtenu le 10 décembre 2013 l’agrément AIFM de l’Autorité des Marchés Financiers. Il s’agit de l’une des toutes premières sociétés de gestion indépendantes françaises à se conformer à cette nouvelle réglementation, dans le cadre de l’application de la Directive européenne sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (Directive AIFM).

Transposée le 22 juillet 2013 en droit français, la Directive AIFM vise à simplifier et harmoniser le cadre juridique de la gestion d’actifs tout en renforçant la protection des investisseurs et des épargnants. Ses objectifs principaux sont d’accroître la transparence des gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs et de réguler les principales sources de risque associées à la gestion alternative.

Pour Financière de l’Echiquier, gérant d’actifs européen “long only”, l’obtention de ce label se traduit par un renforcement des bonnes pratiques déjà existantes dans trois principaux domaines : le reporting auprès des clients et du régulateur, le suivi et la gestion des risques de marché et enfin la politique de rémunérations. « Ces éléments ont une importance croissante aux yeux des investisseurs institutionnels comme privés », constate Didier le Menestrel, Président de Financière de l’Echiquier. « L’agrément AIFM valide notre ambition de répondre aux exigences d’une base de clientèle toujours plus large, dans l’ensemble de l’Espace Economique Européen ».

Financière de l’Echiquier gère aujourd’hui 7,4 milliards d’euros d’actifs et souhaite renforcer sa présence auprès de ses principaux segments de clientèle : les investisseurs Institutionnels et Grands comptes (47 % de l’encours géré), ainsi que les partenaires Conseillers en gestion de patrimoine et la clientèle privée (53 % de l’encours). Cet objectif passe par un développement soutenu à l’international, une stratégie qui a conduit la firme à ouvrir en décembre 2013 son premier bureau étranger à Milan.